Facebook collecte de donnee

 Facebook et la collecte de données

Certaines données sont fournies directement et avec consentement explicite, lorsque vous accepter les termes & conditions lors de la création de votre compte utilisateur. Dès lors, Facebook accède à diverses informations tel que le nom, la position géographique ou les "Likes". Viennent ensuites les données de connexion provenant de votre navigation telles que l'adresse IP, le modèle d'appareil utilisé, le système d'exploitation ou les heures de connexions, ces données sont envoyées automatiquement par votre appareil lors de votre connexion au réseau social. 

Facebook peut aussi collecter les données indirectement via des sites tiers grâce au pixel Facebook. Imaginons, vous naviguez sur un site d'information ayant le pixel Facebook alors vos informations sont envoyées directement à Facebook. Avec le pixel, les données sont collectées directement par des sites internets autres que Facebook et envoyées aux serveurs du réseau social. Avec ces informations, Facebook vous connait davantage en étudiant par exemple votre comportement de navigation (nombre de clics, temps sur chaque page, localisation).

À noter, Facebook collecte vos données y compris si vous n'avez pas de compte Facebook. 

Le traitement des données Facebook

Si le produit est gratuit, c'est que vous êtes le produit...

Nous le savons tous, Facebook utilise nos informations à des fins commerciales: nos informations servent à des usages publicitaires (à ce que l'on sache). Facebook vous connait mieux que la plupart de vos proches. Grâce au Big Data, il exploite le plus finement possible l'ensemble des informations disponibles afin de vous connaître et commercialiser ses services publicitaires. Vos données servent donc à vous cibler avec des publicités en ligne. Dans les faits, Facebook revent vos informations anonymisées pour ses services de publicité digitale (Facebook et Instagram Ads).

Une autre facette, cette fois-ci plus contreversée est l'utilisation de donnée pour modifier votre état émotionnel. Peu d'information circule à ce sujet. Il est donc difficile de savoir à quelle échelle Facebook "joue" avec nos émotions. Une chose est certaine, Facebook a multiplié les expérimentations pour étudier son influence sur le comportement des utilisateurs. En 2012, plus de 650 000 personnes ont vu leur fil d'actualité se remplir de publications connotés comme négative. Résultat, «les états émotionnels pouvaient être transférés à d'autres par contagion émotionnelle, amenant des personnes à ressentir les mêmes émotions», autrement dit, ces sujets ont modifié leur comportement et partagés davantage de statut "négatif". 

À noter, que les participants ont donné leur accord en acceptant les conditions générales d'utilisation, mais aucun n'a donné son consentement explicite pour cette étude.

Vous souhaitez en savoir davantage? Le résultat de l'étude est disponible sur le site de l'académie des sciences des Etats-Unis. 

 

L'utilisation des données pour les campagnes de publicité digitale

Sur le Fil éTIC et comme toutes les entreprise de publicité digitale, utilise le pixel Facebook et Google pour offrir des services de publicités ciblées à ses clients. Grâce à ces données, nous définissons une audience cible basée sur de nombreux critères tel que les centres d'intérêt, le lieu, le genre ou encore le dispositif utilisé. Par exemple, nous déterminons via la plateforme Facebook Ads qu'un groupe d'homme entre 15 et 55 ans vit à Annecy et aime l'escalade. C'est parfait, notre client veut faire la promotion de sa boutique à Annecy spécialisée dans l'équipement d'escalade pour homme. 

Notre objectif est de promouvoir un produit/service en ciblant principalement des personnes ayant manifesté un intérêt. C'est pour cela que le pixel Facebook nous est d'une grande utilité. D'un autre côté, il nous semble important de sensibiliser les internautes sur l'utilisation de leurs données et de leurs utilisations.

Vous avez des questions ou besoin d'informations complémentaires? Contactez-nous!